Sa vie en Espagne

Joseph Peyré connait l’Espagne depuis les années 1910 où il fut étudiant boursier à Valladolid. Journaliste, il y a longuement vécu ; traducteur puis écrivain, il y est souvent revenu. Au point d’y avoir ressenti — comme il l’a confié un jour à la radio — « le sentiment de l’adoption » (Vent du Sud, RTF, 1958).

— « Pourquoi ai-je été si heureux à Madrid ? S’interroge-t-il, comme pour s’en confirmer tout le bonheur à lui-même :

Madrilène, je l’étais devenu […] J’avais ma récompense. »             

« Peut-être parce que j’y ai connu, à la longue, le sentiment de l’adoption, sentiment confirmé le jour où il fut dit publiquement que je n’étais pas là en étranger, mais en fils de la ville.

 ( J.P. : L’Espagne que j’aime, 1961 )

Le départ pour l’arène
Avec Cagancho
Carnet : un travail de journaliste

Avec un garde civil dans la Marisma
Digame, 14 noviembre 1950
« A mi amigo y traductor J. Peyré, notable escritor frances.
 Afectuoso recuerdo.

 Vicente Blasco Ibanez, Paris Novembre 1924 »
Récréations. Cidessous, avec son épouse le peintre Martinez de Léon
Pendant le tournage de Sang et lumières à la Monumental à Madrid,
avec Za-Za Gabor, Daniel Gélin et Jacques Dufilho.

Comme Antoine de Lamartine Joseph Peyré pensait :

« On n’a pas un cœur pour les humains et un cœur pour les animaux, on a un cœur ou on n’en a pas. »

Il s’exprime clairement sur ce point.

(Nouvelles Littéraires, 24 mai 1956).

« A Joseph Peyré el gran escritor frances.
 Con afecto. » juan Belmonte
Dans la Marisma, avec le régisseur d’un élevage de taureaux

Ferveur de la
Semaine Sainte à Séville  (ici en couverture de L’Espagne que j’aime, Sun, 1951), et telle que racontée dans La passion selon Séville (Arthaud, 1953)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search